Techniques Du Marketing D'applications Mobiles

10 questions | Total Attempts: 425

SettingsSettingsSettings
Please wait...
Techniques Du Marketing D

Découvrez quelques termes et techniques propres aux usages marketing des applications mobiles.


Questions and Answers
  • 1. 
    L'onboarding est :
    • A. 

      L'opération qui consiste à mettre à disposition l'application au sein des stores (Google Play, Apple App Store,...)

    • B. 

      L'opération qui consiste à accueillir à l'aide d'écrans spécifiques l'individu venant d'installer l'application.

    • C. 

      L'opération consistant à installer des tags permettant de suivre l'usage d'une application.

  • 2. 
    L'ASO est :
    • A. 

      Un peu l'équivalent du SEO pour les applications mobiles au sein des magasins d'applications

    • B. 

      L'organisation mondiale des éditeurs d'applications les représentant auprès des grands stores (Apple, Google)

    • C. 

      L'organisme définissant les normes de développement des applications (App Standards Organisation)

  • 3. 
    Dans le domaine du marketing des applications, CPI signifie :
    • A. 

      Coût par incident (analyse des crashes ou plantages)

    • B. 

      Charte pour l'installation

    • C. 

      Coût par installation

  • 4. 
    La M-réputation correspond à :
    • A. 

      La réputation d'une entreprise sur l'Internet Mobile.

    • B. 

      La réputation d'un individu déterminée à partir des photos publiées (selfies, événements, etc.)

    • C. 

      La réputation d'une application au sein des magasins d'applications (stores).

  • 5. 
    En Europe, le coût par installation (CPI) moyen d'une application lorsqu'elle est promue par le biais de plateformes marketing payantes est plutôt de l'ordre
    • A. 

      De 0,2 à 0,6 €

    • B. 

      De 1 à 3 €

    • C. 

      De 6 à 9 €

    • D. 

      De 15 à 20 €

    • E. 

      En général au delà des 20 €

  • 6. 
    L'ARPU est :
    • A. 

      Le gendarme français des applications mobiles

    • B. 

      L'organisation de normalisation permettant de soumettre une application aux stores.

    • C. 

      Un indicateur de revenu généré par les applications.

  • 7. 
    Le deep linking d'application :
    • A. 

      Permet d'envoyer un utilisateur directement du web vers un contenu intérieur d'une application.

    • B. 

      Est la pratique qui consiste à rediriger le visiteur d'un site web vers l'installation d'une application du même éditeur.

    • C. 

      Permet de lier deux applications mobiles distinctes.

  • 8. 
    Le skeuomorphisme est :
    • A. 

      Une technique de programmation propre aux applications.

    • B. 

      L'étude des utilisateurs d'applications mobiles

    • C. 

      Une technique graphique de représentation des icônes d'applications.

  • 9. 
    Un "soft launch" est :
    • A. 

      Le fait de lancer en douceur ou de manière discrète une application sur un petit store national ou privé

    • B. 

      Le fait de ne pas utiliser de moyens payants de promotion d'une application

    • C. 

      Un procédé technique permettant d'accélérer le démarrage d'une application.

  • 10. 
    La soumission d'application :
    • A. 

      C'est le fait de faire indexer l'application auprès des moteurs de recherche dont Google.

    • B. 

      C'est le fait de soumettre une application aux stores pour qu'ils contrôlent sa conformité technique.

    • C. 

      C'est le fait de soumettre une application à l'approbation de la CNIL.