Chapitre 10 : Sexualité Et Procréation.

8 questions | Total Attempts: 197

SettingsSettingsSettings
Please wait...
Chapitre 10 : Sexualit Et Procration.

Questions and Answers
  • 1. 
    Le cerveau controle le fonctionnement des ovaires et des testicules grâce
    • A. 

      à la progestérone

    • B. 

      Aux hormones LH et FSH

    • C. 

      à la testostérone.

    • D. 

      à la GnRH

  • 2. 
    Par un rétrocontrôle, les ovaires agissent sur
    • A. 

      L'utérus.

    • B. 

      Les testicules

    • C. 

      Les ovaires eux-mêmes

    • D. 

      Le complexe hypothalamo-hypophysaire

  • 3. 
    Chez l'homme, la LH stimule quelle structure?
  • 4. 
    Au moment de l'ovulation, les ovaires
    • A. 

      Exercent un rétrocontrôle positif sur le complexe HH

    • B. 

      Exercent un rétrocontrôle négatif sur le complexe HH

    • C. 

      Inhibent la libération de LH et de FSH par l’hypophyse.

    • D. 

      Provoque l'épaississement de l'endomètre utérin.

  • 5. 
    Les IST
    • A. 

      Sont toujours associées à des symptômes visibles.

    • B. 

      Peuvent causer des stérilités

    • C. 

      Sont stoppées par la pilule.

  • 6. 
    La pilule contraceptive
    • A. 

      Contient de la testostérone.

    • B. 

      Contient des hormones de synthèse mimant la progestérone.

    • C. 

      Empêche l'ovulation et la nidation.

    • D. 

      Provoque un pic de LH.

  • 7. 
    Citez une technique aidant les couples ayant des difficultés à procréer.
  • 8. 
    Enregistrement de l'activité électrique d'un neurone hypothalamique avant et après l'injection d'oestrogènes dans la circulation générale d'une lapine ovariectomisée ; l'injection d'oestrogènes correspond au taux plasmatique habituellement observé en début de phase folliculaire. e
    • A. 

      L'activité des neurones hypothalamiques est constante.

    • B. 

      L'activité des neurones hypothalamiques diminue après injection d’œstrogène

    • C. 

      L'action de l'injection d’œstrogène est permanent.

    • D. 

      L'activité des neurones hypothalamiques reprend son taux normal 10min après l'injection.

    • E. 

      L'expérience montre un contrôle de l’hypothalamus sur la sécrétion d'oestrogène.

    • F. 

      L'expérience montre un contrôle de l'ovaire sur l'hypothalamus.

    • G. 

      L'expérience montre un rétrocontrôle négatif.

    • H. 

      La conséquence de l'injection sera un pic de Gnrh et de LH

Back to Top Back to top