Les Clients Douteux 1

16 questions | Total Attempts: 17

SettingsSettingsSettings
Please wait...
Les Clients Douteux 1

Saisissez votre nom et prénom en MAJUSCULE


Questions and Answers
  • 1. 
    Le client BARBO pour lequel nous avions comptabilisé une dépréciation de 750,00 € le 31/12/N-1 nous a réglé la totalité de sa créance au cours de l'exercice N. Que doit-on faire?
    • A. 

      Une reprise de 750,00 €

    • B. 

      Une dotation de 750,00 €

  • 2. 
    Un client dont la créance TTC est de 18 520 € (TVA au taux normal) a des difficultés financières. Nous pensons perdre 30% de la créance. Quel est le montant de la dépréciation?
    • A. 

      4 620 €

    • B. 

      4 630 €

    • C. 

      10 803.33 €

    • D. 

      3 858.33 €

  • 3. 
    Un client pour lequel nous avions comptabilisé le 31/12/N-1 une dépréciation de 180,00 € est devenu insolvable. Que doit-on faire?
    • A. 

      Ne rien faire

    • B. 

      Une dotation de 180,00 €

    • C. 

      Une reprise de 180,00 €

    • D. 

      Comptabiliser une créance irrécouvrable

    • E. 

      Comptabiliser une créance douteuse

  • 4. 
    Le client RENARD a une créance HT au 31/12/N est de 12 000,00 €. Nous avions enregistré au 31/12/N-1 une dépréciation de 3 000,00 €. La dépréciation nécessaire au 31/12/N est de 40%. Que doit-on faire? (une réponse possible)
    • A. 

      Une dotation de 4 800,00 €

    • B. 

      Une reprise de 3 000,00 € et une dotation de 4 800,00 €

    • C. 

      Une dotation de 1 800 €

  • 5. 
    Une dépréciation est une diminution réversible de la valeur actuelle d'un actif.
    • A. 

      Vrai

    • B. 

      Faux

  • 6. 
    Les clients peuvent être :
    • A. 

      Douteux ou irrécouvrables

    • B. 

      Douteux et irrécouvrables

  • 7. 
    Une créance irrécouvrable s'enregistre en charge.
    • A. 

      Vrai

    • B. 

      Faux

  • 8. 
    Une dépréciation envers les créances douteuses se calculent sur quelle base ?
    • A. 

      Valeur TTC de la créance.

    • B. 

      Valeur HT de la créance.

    • C. 

      Valeur HT de la créance déduite des éventuels règlements en cours d'année.

  • 9. 
    Avant d'enregistrer une dépréciation d'un nouveau client douteux :
    • A. 

      On vérifie que le client est en 416 - client douteux

    • B. 

      On annule la créance

    • C. 

      On enregistre la créance en 416 - client douteux

  • 10. 
    La provision pour dépréciation des créances clients vient :
    • A. 

      Diminuer les créances "clients douteux" dans le compte de résultat

    • B. 

      Diminuer les créances "clients douteux" dans le bilan

    • C. 

      Augmenter les créances "clients douteux" dans le compte de résultat

    • D. 

      Augmenter les créances "clients douteux" dans le bilan

  • 11. 
    Les dotations aux provisions viennent :
    • A. 

      Augmenter le résultat en diminuant les charges

    • B. 

      Augmenter les charges et augmenter le résultat

    • C. 

      Diminuer le résultat et diminuer les produits

    • D. 

      Diminuer le résultat en augmentant les charges

    • E. 

      Augmenter les produits et diminuer le résultat

  • 12. 
    Le client BOLIDE nous doit 4800 € TTC en N-1. Nous pensions récupérer 20% de sa créance. Il nous a réglé 1500 € en N. Mais nous estimons perdre 60% de sa créance en N. Passez l'écriture nécessaire à la date de l'inventaire de N. Attention ! Saisir les valeurs sans espace. Pour les décimales (s'il y en a), faire la virgule avec le point. Les numéros de compte s'écriront comme suit : exemple 491 ou 68174. (Ne pas mettre de zéro)   Comptes Débit Crédit [Blank] [Blank]   [Blank]   [Blank]
  • 13. 
    Le client CHANIS nous doit 3 578 € TTC en N-1. Nous pensons que ce client ne nous réglera pas en N. Passez les écritures nécessaires à la fin N. Attention ! Saisir les valeurs sans espace. Pour les décimales (s'il y en a), faire la virgule avec le point. Les numéros de compte s'écriront comme suit : exemple 491 ou 68174. (Ne pas mettre de zéro)   Comptes Débit Crédit [Blank] [Blank]   [Blank]   [Blank] [Blank] [Blank]   [Blank] [Blank]   [Blank]   [Blank]
  • 14. 
    Le client BARI nous doit 1200 € HT en N. Taux taux normal. Nous pensons récupérer 10% de sa créance. Passez les écritures nécessaires. Attention ! Saisir les valeurs sans espace. Pour les décimales (s'il y en a), faire la virgule avec le point. Les numéros de compte s'écriront comme suit : exemple 491 ou 68174. (Ne pas mettre de zéro)   Comptes Débit Crédit [Blank] [Blank]   [Blank]   [Blank] [Blank] [Blank]   [Blank]   [Blank]
  • 15. 
    Le compte "dépréciations des comptes clients" a un solde créditeur de 6400 € en N-1. En N : - une dotation supplémentaire de 200 € pour créances douteuses a été enregistrée. - Un client est devenu irrécouvrable. Une dotation de 500 € avait été constituée. - Une dotation a fait l'objet d'une reprise de 200 € A la date de l'inventaire, quel est le solde du compte 491-Dépréciations des comptes clients ? Remarque : Ne pas indiquer les décimales et le symbole monétaire. (Exemple : 1200)
  • 16. 
    Voici un extrait du bilan avant inventaire : Actif circulant Brut Amortissement et provisions Net Créances clients 6 500 6 500 Clients douteux 4 800 500 4 300 Le bilan après inventaire est le suivant : Actif circulant Brut Amortissement et provisions Net Créances clients 5 700 5 700 Clients douteux 5 600 700 5 100 Les dotations des clients douteux existant en N-1 n'ont pas été modifiées. Expliquer les variations constatées sur le bilan après inventaire. (Plusieurs réponses possibles)
    • A. 

      Des provisions supplémentaires ont été enregistrées sur un ancien client douteux en N

    • B. 

      Des provisions supplémentaires ont été enregistrées sur un nouveau client douteux en N

    • C. 

      Un client douteux est devenu irrécouvrable en N

    • D. 

      Un ancien client douteux est devenu irrécouvrable en N

    • E. 

      Une reprise de provision a été effectuée en N

    • F. 

      Une dotation a été effectuée en N

    • G. 

      Un ancien client est devenu douteux en N

Back to Top Back to top