Email Marketing : Niveau 1

10 questions | Total Attempts: 284

SettingsSettingsSettings
Please wait...
Email Marketing : Niveau 1


Questions and Answers
  • 1. 
    Lors des campagnes d'email marketing réalisées avec une solution professionnelle, il est possible de mesurer :
    • A. 

      Le taux d'ouverture du message

    • B. 

      Le taux de clics global sur la campagne

    • C. 

      Les taux de clics lien par lien

    • D. 

      L'historique d'ouvertures et de clics pour chaque destinataire sur une période donnée

  • 2. 
    Dans le cadre d'une campagne d'email marketing, comment détermine-t-on si un email a été ouvert ?
    • A. 

      Grâce à la fonction "accusé de réception".

    • B. 

      En ajoutant une image invisible dans le message dont le chargement est détecté à l'ouverture..

    • C. 

      Un message est considéré comme ouvert lorsqu'on enregistre un clic.

    • D. 

      Le logiciel de messagerie du récepteur envoi une alerte spécifique à l'émetteur.

  • 3. 
    Pour un e-commerçant diffusant une newsletter hebdomadaire mettant en avant son offre de produits, le taux de désabonnement "normal" ou moyen à attendre est plutôt de :
    • A. 

      0,5 % au maximum

    • B. 

      2% au maximum

    • C. 

      5 % au maximum

    • D. 

      10 % au maximum

  • 4. 
    Le taux de réactivé indiqué dans les statistiques lors d'une campagne email mesure :
    • A. 

      Le pourcentage de destinataires ayant cliqué au moins sur un lien.

    • B. 

      Le pourcentage d'ouvreurs ayant cliqué au moins sur un lien.

    • C. 

      Le pourcentage des destinataires ayant répondu au message.

    • D. 

      Le pourcentage des destinataires ouvrant le message.

  • 5. 
    Le taux moyen d'ouverture constaté sur la totalité des campagnes générées par les plateformes de gestion des campagnes (ESP) est plutôt généralement compris :
    • A. 

      Entre 2 et 5 %

    • B. 

      Entre 5 et 20 %

    • C. 

      Entre 20 et 35 %

    • D. 

      Entre 35 et 50 %

  • 6. 
    L'email responsive design est la pratique qui consiste à :
    • A. 

      Réaliser une version du message pour chaque terminal de lecture (ordinateur, tablette, smartphone).

    • B. 

      Demander au destinataire sur quel terminal il lit habituellement ses emails et adapter ensuite le message qui lui est envoyé.

    • C. 

      Coder le message email de manière à ce qu'il s'adapte en fonction des dimensions du terminal de réception au moment de l'ouverture.

    • D. 

      Renvoyer le destinataire vers une version du message email présente en ligne sur Internet

  • 7. 
    Dans le contexte juridique français, pour envoyer une newsletter à des prospects, un e-commerçant peut :
    • A. 

      Récupérer automatiquement des adresses email sur Internet

    • B. 

      Utiliser les adresses des prospects n'ayant pas décoché la case " recevoir la newsletter"

    • C. 

      Utiliser uniquement les adresses des prospects ayant coché la case "recevoir la newsletter"

    • D. 

      Utiliser finalement uniquement les adresses des abonnés ayant confirmé leur abonnement par un clic sur un email de confirmation d'inscription (double opt-in).

  • 8. 
    Le e-commerçant français envoyant le plus d'emails sous formes de newsletters ou d'offres personnalisées expédie probablement : 
    • A. 

      Plusieurs millions d'emails annuels.

    • B. 

      Plusieurs dizaines de millions d'emails annuels.

    • C. 

      Plusieurs centaines de millions d'emails annuels

    • D. 

      Plus d'un milliard d'emails annuels

  • 9. 
    Dans le domaine de l'email marketing, la notion de délivrabilité fait référence à la capacité d'une plateforme de gestion des campagnes (ESP) à envoyer de gros volumes d'emails dans un laps de temps réduit.
    • A. 

      Vrai !

    • B. 

      Faux !

  • 10. 
    Dans le contexte francophone, la part des emails consultés ou ouverts à partir d'un smartphone est plutôt :
    • A. 

      Comprise entre 0 et 20 %

    • B. 

      Comprise entre 20 et 40%

    • C. 

      Comprise entre 40 et 60%

    • D. 

      Comprise entre 60 et 80 %